guide rouge d’hôtels et restaurants consacré au Rhin supérieur

couv-guide-michelin

Cette région trinationale constitue un bassin de population de quelque six millions d’habitants suisses, allemands et français s’étendant du sud du Palatinat au sud de Bâle, en passant évidemment par l’Alsace et le Bade-Wurtemberg.

Un « triangle d’or d’une richesse remarquable »

« Ce triangle d’or a une richesse gastronomique remarquable et peut être considéré comme l’une des régions les plus dynamiques en Europe » , a souligné hier à Illhaeusern Michael Ellis, directeur international du Guide Michelin lors de la présentation de l’ouvrage à L’Auberge de l’Ill de Marc Haeberlin sous l’égide de l’Agence de développement touristique de Haute Alsace.

Convaincu que « la gastronomie fait partie du marketing régional » , le directeur de cet organisme, Jean Klinkert, a rappelé que cet ensemble géographique international à fort potentiel recense 20 millions de nuitées touristiques par an avec, en tête, Strasbourg (plus de 2 millions de nuitées) suivie par Bâle, Fribourg et Karlsruhe (1,4 million chacune), puis Mulhouse, Colmar et Baden-Baden (700 000 chacune). Entre 2006 et 2012, le taux d’occupation a augmenté de 14,5 %.

Le Guide rouge du Rhin Supérieur , seul guide transfrontalier en France, est constitué d’une sélection d’adresses puisée dans les guides des trois pays limitrophes. Au total, ce sont 584 hôtels et 555 restaurants qui sont répertoriés dans l’ouvrage, dont 70 tables étoilées.

LIRE Le Guide rouge du Rhin supérieur-Oberrhein est vendu en librairie au prix de 15,90 €.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


8 + 6 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>